J’ai fais l’expérience d’une retraite de yoga en Inde

Alors ça c’était pas vraiment prévu, c’est un peu arrivé comme ça, suite à une opportunité offerte par la sœur de mon copain qui fait du yoga depuis deux ans et qui m’a proposer de venir à cette retraite organisée par sa professeur : 7 jours de yoga (et plages) à Goa !

Cela faisait deux ans pour ma part que je n’avais pas fait de yoga… Sa proposition de partir était en octobre, j’ai pris les billets en novembre, il me restait alors à peu près 4 mois pour travailler légèrement ma souplesse afin de me dérouiller ! Et autant vous dire qu’il y avait du boulot car pour être plus explicite, lorsque je me penchais en avant je touché mes tibias.

Flexible GIF

Ce fut en définitif le parfait timing avant le confinement Covid19. Je suis partie du 8 mars 2020 au 16 mars 2020 ! Le confinement commençait le 17 mars 2020…

Voilà un bref récapitulatif de ce que j’ai compris de ce voyage et de la vision du yoga, un peu plus complexe que ce que je pensais.

Attention les yeux, je ne suis pas une grand spirituelle mais j’essaye de faire au mieux pour rendre les choses claires 😉

🧘 Le YOGA : Union entre le corp et l’esprit

D’après les écrits fondateurs du yoga, appelés les « sutra », il y a 8 piliers au Yoga

YAMA = L’ETHIQUE > LES RACINES

  • Ahimsa : la non-violence (ne pas être violent) – physique, paroles, pensées
  • Satya : la vérité (être authentique)
  • Asteya : ne pas voler (ne pas prendre des choses qui ne me sont pas données)
  • Brahmacarya : l’abstinence (s’éloigner de ce qui peut trop me distraire)
  • Aparigraha : non-possessivité (ne pas être avide, ne pas prendre plus que ce dont j’ai besoin)

NIYAMA = LA DISCIPLINE > LE TRONC

  • Sauca : Propreté. La pureté du corps (être propre et ordonné) – Actes et Paroles (lié à la parole impeccable)
  • Santosa : le contentement (se contenter, reconnaître ce qu’il y a de bien dans notre vie) La satisfaction du verre à moitier plein. « It’s could be worse »
  • Tapas : le travail (cultiver l’effort) « Toujours faire de son mieux »
  • Svadhyaya : l’étude (apprendre sur soi-même, se connaître soi-même). On a tous des « boutons » et quand les autres appuis dessus on réagit…
  • Ishvara pranidhana : le lâcher prise (s’en remettre à l’univers ou reconnaître qu’on ne peut pas tout contrôler) – La résilience. Let it go.

ASANA = LES POSTURES > LES BRANCHES

  • Ashtanga yoga > Yoga tradi avec enchaînement de postures
  • Vinyasa yoga > Ashtanga version douce
  • Yin yoga > pauses longues

PRANAYAMA = LA RESPIRATION > LES FEUILLES

PRANA : Energie vitale & YAMA : contrôle.

Il s’agit donc de la maîtrise du souffle & la respiration propre à la pratique du yoga. Mais à quoi sert le PRANAYAMA ?

  1. La stimulation du système lymphatique qui permet d’évacuer les toxines ;
  2. Une meilleure oxygénation des muscles ainsi que du cerveau ;
  3. Une prévention des maladies cardio-vasculaires ;
  4. Une diminution de la pression artérielle et sanguine ainsi que du rythme cardiaque.

& sert aussi à lutter contre :

  1. les états de stress, d’anxiété et d’angoisse ;
  2. les douleurs et contractions musculaires au niveau du dos, des épaules et du ventre ;
  3. une digestion difficile avec des ballonnements ou de l’aérophagie

Voici quelques exercices de Pranayama

  1. Ujjâyi : la “respiration de l’océan” utilisée durant le yoga
  2. Kapalabhati (nettoyage respiratoire / des poumons) : Assis en tailleur, on inspire puis on expire par le nez avec force et rapidité, entre 25 et 50 fois… Pour ma part j’arrive à peine à le faire 10 fois, mais j’avoue que ça fait du bien. Note pour plus tard : mieux vaut avoir nettoyer son nez avant ! 🙈
  3. Nadi Shuddhi “respiration alternée”: La main droite sert à boucher le nez (narine gauche avec l’annulaire et narine droite avec l’index, toujours), inspirer à droit, expirer à gauche, inspirer à gauche et expirer à droite. Cela permettrait d’équilibrer les énergies dans le corps, son yin et son yang (sa force féminine et sa force masculine). Les bienfaits : une meilleure concentration et un renforcement de son système immunitaire, ce qui favorise la digestion et prévient les troubles pulmonaires.
  4. Sama Vritti “la respiration équilibrée” ou Respiration carré : inspirer 4 temps, Expirer 4 temps, inspirer 5 temps, expirer 5 temps… Monter tant que l’on peu puis redécendre.
  5. Surya Bedana « Soleil / Energie » : Inspirer 4 temps avec la narine de droite (masculin), et expirer avec la narine de gauche 8 temps
  6. Chamdra Bedana « Lune / Calme » : Inspirer 4 temps avec la narine de gauche (féminin), et expirer 8 temps avec la narine de droite.
  7. Shîtalî “respiration rafraîchissante”. Inspirer 4 temps avec la bouche ouverte et la langue en « U », expirer 8 par le nez. Ce exercice permet de rafraîchir le corps et esprit en accédant aux zones de notre cerveau qui régulent notre température ! Il favorise le ressourcement et la réduction des tensions nerveuses telles que l’asthme, l’anxiété, l’hyperémotivité…
  8. Brimari « l’abeille » : inspirer puis expirer en « Om » bouche fermée

PRATYAHARA = LE RETRAIT DES SENS > LA SEVE,

DHARANA = LA CONCENTRATION > LE TRONC

DHYANA = LA MÉDITATION > LES FRUITS

SAMADHI = LA CONTEMPLATION > LES FLEURS – L’illumination

IL y aurait 4 sources d’énergies principal quand ça ne va pas. Un peu comme un médicament qui nous recharge quand on a une perte d’énergie :

  1. L’aire : La respiration 3 dimensions (le devant de la cage thoracique, les côtés et derrière). Les poumons, lorsqu’ils sont dépliés, auraient la taille d’un terrain de volley ! Avoir une bonne capacité respiratoire permettrait de contrôler des choses qu’on ne peut pas contrôler par ailleurs : la sensation de faim, le rythme cardiaque, le soulagement de douleurs…
  2. La nourriture et l’eau
  3. Le sommeil
  4. La contemplation : s’émerveiller consciemment de ce qui nous entour (la nature, les personnes avec qui nous vivons, notre capacité à nous mouvoir…). Être dans l’instant.

🧘 LE PETIT PLUS, LES KRYAS :

Les Kriyas servent à « detoxifier le corps ». Un peu comme nous pouvons nous brosser les dents chaque jour, il y aurait des exercices pour nettoyer le reste du corps. En voici quelques exemples :

  • Les Dhauti (nettoyage de l’estomac, des dents, gorges, oreilles, langue) en différents mouvements :
    • Agni Sara : Assis en tailleur, inspirer, souffler, gonfler le ventre sans air et relâcher le ventre. Quand on le fait plusieurs fois, on entend parfois son ventre gargouiller / croasser !
    • Simha Mudra : Assis à genoux, les pieds croisés, avoir les yeux en l’aire, les mains écartées et souffler avec la langue sortie. Ce serait bon pour la thyroïde.
    • Jiva Bandha : Assis en tailleur, contracter le périnée, mettre la langue au palet et tirer sur la langue jusqu’à la faire claquer.
  • Neti (nettoyage du nez) : Pour cet exercice il faut un outil « Neti pot »… Je vous laisse regarder cette vidéo qui l’explique très bien. Cet exercice est clairement reconnut par le corps médical mais je n’ai jamais osée me lancer…
  • Nauli (nettoyage abdominal) : Exemple avec le Uddiyana bandha : Pour cette exercie, il faut se mettre généralement debout, se pencher en avant les main sur les genoux et rentrer son ventre jusqu’au diaphragme puis le relâcher. Il y a d’autres niveaux de complexité ensuite…
  • Trataka (nettoyage des yeux) : Exemple avec le Brahma Mudra : regard tourné vers la gauche puis tourner la tête vers la gauche. Ensuite regard tourné vers la droite puis tourner la tête vers la droite. Puis regard vers le haut et descendre la tête vers le bas. Puis regard vers le bas et monter la tête vers le haut.

🧘 Et quelle conclusion tirer de tout ça ?

Sincèrement, être dans un endroit comme la plage de Mandrem à Goa en train de me détendre entre copines juste avant le confinement, c’était le parfait timing !

Au point que je continue chaque matin à faire au moins 30 min de yoga, avant de commencer le télé-travail, et vous voulez savoir la bonne nouvelle ?

J’arrive maintenant à toucher mes pieds avec mes mains !!! Qui lu cru !

flexibility GIF

Laisser un commentaire