«JE PRÉFÈRE VIVRE EN OPTIMISTE ET ME TROMPER, QUE VIVRE EN PESSIMISTE POUR LA SEULE SATISFACTION D’AVOIR EU RAISON.»

Lettre à la vie, le livre

Jeanne, 27 ans, a toujours surfé sur la vie. En 2014, après une année passée en Australie, son retour en France est un vrai tsunami. Tentant de jongler entre sa recherche de travail et l’annonce de la maladie de sa mère, Jeanne continue d’avancer contre vents et marées. 

Tout comme il y aura un avant et un après son voyage, il y aura un avant et un après son retour… 

Comment reprendre de l’air quand la vague nous submerge ? C’est ce que Jeanne tente de parvenir à faire dans cette lettre à la vie.

A travers un texte simple et plein d’énergie, c’est un roman qui parle avant tout d’amour béat et d’amour de soi.

« Lire cet écrit fut aussi douloureux que libérateur » Guillaume