Illustration du livre « Why you’re stuck »

« Vous vous sentez coincé dans votre vie? Avez-vous du mal à comprendre ce que vous voulez et à vous sentir sans direction? Ou savez-vous exactement ce que vous voulez, mais vous ne pouvez pas l’obtenir parce que vous êtes piégé par des peurs, des pensées indésirables et des sentiments déprimants?
Quel que soit votre défi, la raison fondamentale pour laquelle nous restons coincés dans tous les domaines de la vie est finalement la même. La bonne nouvelle est que lorsque vous comprenez ce qui vous a vraiment retenu en secret, vous avez enfin la carte pour vous échapper. »

Plus d’informations sur le livre de Derek Doepker

Ca me rappel une vision encore plus simple de la vie face à un problème :

Tu as un problème ?

=> OUI : Tu peux agir sur ce problème ?

  • OUI : Alors agis sur ce problème et ne t’en fais pas !
  • NON : Alors pourquoi t’en faire ?

=> NON : Alors pourquoi t’en faire ?

Bon j’avoue, même quand j’y pense au moment où j’ai un problème, c’est pas franchement évident à mettre en place. Finalement, plus c’est simple, plus ça devient compliqué, car notre cerveau n’est pas fait pour avoir une pensée unique et simple… Il complexifie les pensées au travers de scénarios différents.

Dans ce cas là, on peut également appliquer la règle du « worst-case senario » . C’est un concept tiré du management de la gestion des risques dans lequel le manager prévoit les désastres potentielles d’une situation donnée, et ainsi estime le pire risque possible. Mais admettre les risques potentiels ne veut pas dire « admettre qu’ils vont se produire », c’est principalement une technique de management stratégique pour se préparer au mieux à toute éventualité et minimiser les imprévus. Ce qui permet également de rassurer notre cortex frontale. 🧘🏽